Les mamelons invaginés

Intervention de chirurgie esthétique

Les objectifs de la correction
des mamelons invaginés Au centre Armony à Brest

Aussi appelés « tétons » dans le langage courant, les mamelons sont parfois mal positionnés. On parle alors de mamelons « invaginés », « om-biliqués » ou « inversés ». Ils sont rétractés vers l’intérieur en raison de la brièveté des canaux galactophores.

 

Ce problème peut entraîner des difficultés à allaiter, ainsi qu’une gène liée à leur apparence.

 

Pour le corriger, l’intervention de chirurgie esthétique consiste à sectionner les canaux galactophores (qui relient le mamelon à la glande mammaire) puis à les allonger grâce à l’ajouts de lambeaux. Les mamelons retrouvent alors une position normale.

 

 

La correction des mamelons invaginés peut être réalisée après l’adolescence et sans limite d’âge.

 

Le Docteur Armand Boloorchi vous recevra tout d’abord en cabinet à Brest, dans le cadre d’un examen clinique durant lequel :
il définira la nature du mauvais positionnement des mamelons (ombilication ou invagination, unie ou bilatérale),
il vous fournira toutes les informations nécessaires à la parfaite compréhension de cette intervention de chirurgie esthétique.

 

 

 

Opération de correction des mamelons invaginés à Brest

Les mamelons invaginés

En pratique

  • Durée de l'intervention

    1 h

  • Mode
    d'anesthésie

    Locale ou générale

  • Durée d'hospitalisation

    Ambulatoire

  • Durée de la convalescence

    2 à 5 jours

Suites

de l’intervention

 

  • Les patientes ressentent peu de douleurs et une perte de la sensibilité lors des premiers jours,
  • Un arrêt de travail de 1 à 2 jours est généralement suffisant,
  • La pratique du sport doit être stoppée pendant 1 mois après l’opération,
  • La cicatrice s’estompe naturellement au bout de plusieurs mois mais les résultats définitifs sont visibles au bout d’un mois.

 

Complications

Envisageables

 

Les complications post opératoires sont rarissimes.

 

En savoir plus sur les mamelons invaginés.