Le lifting abdominal

Intervention de chirurgie esthétique

Les objectifs du lifting abdominal Au centre Armony à Brest

Les disgrâces affectant la paroi abdominale, centre de la féminité, peuvent apparaître après les grossesses, un amaigrissement, ou bien par le simple relâchement de la peau lié à l’âge.

 

Leur retentissement psychologique est la cause d’une entrave à une vie sociale harmonieuse en rapport avec une image de soi dégradée, et parfois un repli sur soi.

Le Lifting abdominal permet de corriger les relâchements cutanés et retrouver un « ventre plat » :

  • une peau tonique,
  • une couche graisseuse sous-cutanée amincie,
  • et une musculature abdominale retendue si besoin.

 

Il s’agit d’une remise en tension de l’abdomen. Généralement associée à une lipoaspiration, cette chirurgie permet de redonner un ventre plat et une silhouette harmonieuse, au prix d’une courte cicatrice (à peine plus grande qu’une césarienne) et masquée par les sous-vêtements.

Lifting abdominal au centre Armony à Brest

Le lifting abdominal

En pratique

  • Durée de l'intervention

    1 à 2h

  • Mode
    d'anesthésie

    Générale

  • Durée d'hospitalisation

    2 à 3 jours

  • Durée de la convalescence

    1 à 2 semaines

Prise en charge

de l’intervention

 

Concernant l’abdomen, les interventions prises en charge par la sécurité sociale concernent uniquement les patientes présentant « un tablier abdominal recouvrant partiellement le pubis ». Ceci ne rentre donc pas dans le cadre des « Liftings abdominaux », mais dans celui des « Abdominoplasties » en chirurgie réparatrice.

 

Avant

l’intervention

 

Arrêt du tabac au moins 1 mois avant et après l’intervention

 

Suites

De l’intervention

 

  • Peu de douleur au repos ; douleurs modérées à la mobilisation en fonction de l’importance de la liposuccion, calmées par des antal-giques classiques,
  • Des ecchymoses (bleus) et un œdème (gonflement) apparaissent au niveau des régions traitées. Les deux s’estompent à partir de la 3ème semaine,
  • Port d’un vêtement de contention adapté 2 semaines jour et nuit, puis 1 mois la journée ,
  • Bas de contention et injections d’anticoagulant pendant 1 à 2 semai-nes en prévention des phlébites.

 

Informations

Complémentaires

 

Reprise du travail entre 1 à 2 semaines en général (selon la profession)
Reprise des activités sportives au bout de 6 à 8 semaines
Suivi régulier à 1, 2 et 4 semaines, 3 mois et 1 an
Résultat visible immédiatement malgré l’œdème, déjà bon à 1 mois, et résultat final à 6 mois.

 

Complications

Envisageables

 

La survenue d’un hématome est rarissime : une courte reprise chirurgicale permet de drainer l’hématome, sans séquelle sur le résultat.
Le risque d’infection est encore plus rare
Un retard de cicatrisation peut survenir (notamment en cas tabagisme), et nécessiter l’application de tulle gras.
La reprise rapide de la marche, la prise d’anticoagulant pendant 1 à 2 semaines et le port de bas de contention pendant 15 jours, réduisent considérablement les risques de phlébite.

 

Plus d’infos sur le lifting abdominal