L'augmentation mammaire

Intervention de chirurgie esthétique

Objectifs de l’augmentation mammaire

Au centre Armony à Brest

 

Symbole de la féminité et élément essentiel de séduction, la poitrine peut être à l’origine de complexes plus ou moins importants. L’augmentation mammaire va apporter une harmonie à la silhouette et un mieux-être en créant une poitrine attractive conforme à l’image souhaitée par la patiente.

 

Cette intervention est possible dès l’âge de 16 ou 17 ans (postpuberté) en cas d’hypotrophie constitutionnelle, mais également suite à une grossesse, un allaitement, un amaigrissement, ou au relâchement naturel des tissus lié à l’âge.

 

Lors de la consultation, nous discuterons ensemble de votre vision de la poitrine « idéale ».

 

En fonction de ces informations, nous vous proposerons un type de prothèse et un volume précis. Tout en respectant votre souhait, nous vous guiderons vers un résultat naturel adapté à votre morphologie et votre personnalité.

 

Augmentation mammaire à Brest - Cabinet de chirurgie esthétique Armony

 

Quel type de prothèses ?

Pour une augmentation mammaire

Les prothèses rondes préremplies au gel de silicone sont le modèle originel. Les prothèses anatomiques apparues plus récemment, au gel de silicone hautement cohésif, ont une forme « en goutte » qui donne un aspect naturel en dessinant une pente du sein plus douce dans son pôle supérieur. En fonction de vos spécificités physiques et de vos préférences, nous choisirons ensemble l'une ou l'autre de ces 2 types de prothèses.

 

 

Quel volume de prothèses ?

Pour votre nouvelle poitrine

Lors de la consultation, des essais seront effectués afin de simuler l’augmentation mammaire et choisir le volume le plus adapté : grâce à un soutien-gorge à la taille de bonnet souhaitée que vous aurez pris soin d’amener, nous testerons différentes prothèses. Un petit haut en stretch de couleur clair optimisera ces essais et permettra de mieux saisir le résultat final.

 

Une information claire et loyale

De la part du chirurgien esthétique

Nous vous informerons sur le résultat escompté, les modalités opératoires, les suites habituelles et les risques encourus. Une fiche d'information rédigée par la société savante française de chirurgie plastique (SOFCPRE) vous sera remise. Cette fiche est réactualisée régulièrement : vous pouvez la consulter sur le lien en bas de cette page.

 

Quelle prise en charge ?

Pour une augmentation mammaire

Exceptionnellement, l’augmentation mammaire peut être prise en charge par l’assurance maladie en cas d’absence quasi complète de glande mammaire ou d’un syndrome malformatif : « agénésie mammaire bilatérale, hypoplasie bilatérale sévère avec taille de bonnet inférieure à A, ou syndrome malformatif (seins tubéreux et syndrome de Poland) ». Si tel est le cas, nous établirons ensemble une demande d’entente préalable à adresser au médecin conseil de la caisse d’assurance maladie.

 

L'augmentation mammaire à Brest

En pratique

  • Durée de l'intervention

    Environ 45 min

  • Mode
    d'anesthésie

    Générale

  • Durée d'hospitalisation

    Une nuit en clinique

  • Durée de la convalescence

    3 jours à 1 semaine de repos

Suites

De l’intervention d’augmentation mammaire

Le plus souvent peu douloureuses notamment dans les techniques prépectorales.
Dans les techniques rétropectorales, des douleurs modérées en général à type de courbatures facilement calmées par des antalgiques classiques.
Port d’un soutien-gorge de contention adapté sans armature pendant un mois jour et nuit.
Reprise des activités professionnelles au bout de 3 à 10 jours selon le métier.
Reprise des activités sportives au bout de 6 à 8 semaines.
Suivi régulier à 1, 2 et 4 semaines, 3 mois et 1 an.

 

Complications

Envisageables

La survenue d’un hématome est rarissime : une courte reprise chirurgicale permet de drainer l’hématome, sans séquelle sur le résultat.


Le risque d’infection est encore plus rare.


A distance de l’intervention (en général la 1ère année ou bien plus tard au-delà de 10 ans) peut survenir très rarement le phénomène de coque spécifique aux prothèses mammaires : il s’agit d’une rétraction et d’un épaississement de la capsule qui s’est normalement formée autour de la prothèse. Ceci nécessite une brève intervention consistant simplement à sectionner cette capsule (« capsulotomie »).

 

Plus d’infos sur l’augmentation mammaire

 

Découvrez les autres interventions

De chirurgie esthétique